Top 10 des golfeurs professionnels les mieux payés au monde

Top 10 des golfeurs professionnels les mieux payés au monde

mai 23, 2019 0 Par Alex

Depuis 50 ans, le site Américain Golf Digest dévoile le top 50 des golfeurs les mieux payés chaque année. Nous vous dévoilons dans cet article les 10 joueurs de golf les mieux rémunérés. Le classement de ces golfeurs se base sur les revenus obtenus grâce aux tournois et les revenus hors tournois.

10. Gary Player

A la dixième position, Gary Player s’affiche avec un revenu total de 15 millions de dollars tout rond.

Cette somme représente l’ensemble des gains qu’il a obtenus grâce aux enseignements et différentes activités de Golf en 2016 : voyages, architecture…

D’ailleurs, en plus d’être l’un des plus grands golfeurs au monde, Gary est aussi l’un des meilleurs concepteurs de terrain de golf !

A titre d’information, il n’a participé à aucun tournoi pendant cette année. Il est également important de savoir que Gary Player possède une entreprise, le Black Knight International qui est dirigée par son fils Marc Player depuis quelques années.

9. Adam Scott

Si en 2015, Adam Scott se situait au 18ème rang du classement des golfeurs les mieux payés, il faut dire qu’il a réalisé un bond impressionnant en 2017.

Et ce, grâce à ses 15 060 920 dollars.

Quelques dizaines de milliers de dollars le placent juste devant Gary. Sur l’ensemble de cette somme, les 8 160 920 de dollars proviennent des tournois, notamment le WGC-Cadillac Championship, The Honda Classic, etc.

L’autre partie du revenu, c’est-à-dire les 6 900 000 de dollars, est issue des différentes activités qu’il pratique, toujours dans le cadre du Golf.

Agé de seulement 38 ans et au stade avancé de sa carrière de golfeur, il faut dire qu’Adam Scott connaît une progression surprenante. Devenu joueur professionnel depuis 2000, il a d’ailleurs remporté le Masters en 2013, et aussi 2 tournois du WGC.

8. Jason Day

Le jeune golfeur australien Jason Day se situe à la 8ème place de notre top 10 des golfeurs les mieux rémunérés.

Il réalise en effet un total de 19 595 112 de dollars, dont 8 845 112$ proviennent des PGA Tour dont il est sorti vainqueur sur trois tournois, à savoir : Arnold Palmer Invitational, Championnat du monde de match-play et The Players Championship.

Outre les tournois PGA Tour, les 10 750 000 de dollars restants proviennent des diverses activités telles que les conférences, les figurations…

7. Dustin Johnson

Avec ses 19 764 185$, le golfeur américain Dustin Johnson se place à la 7ème position du classement.

Les tournois qu’il a remportés lui ont permis de gagner au total 12 664 185$, dont le US Open, le WGC-Bridgestone Invitational et le BMW Championship.

Les 7 100 000$ représente entre autres l’ensembles des gains qu’il a réalisés grâce aux conférences, aux primes, aux apparences et bien d’autres activités.

6. Jack Nicklaus

Un des figures emblématiques du golf professionnel, Jack Nicklaus se place au 6ème rang de notre top 10.

Le total de ses gains est de 20 042 000$.

Joueur retraité, “The Golden Bear” a réalisé 42 000$ lors des tournois et 20 000 000$ dans le cadre des activités hors tournoi : conférences, conception de parcours, livres…

En effet, Jack Nicklaus a écrit de nombreux livres sur sa vie, sur le golf même et aussi sur l’architecture de terrain. Voici quelques ouvrages qu’il a réalisés : The Greatest Game Of All (1969), Golf my way (1974, 1978 et 2005), Jack Nicklaus: My Story (1997), Nicklaus by Design Golf Course Strategy and Architecture (2002), Golf and Life (2007)… et bien d’autres oeuvres.

5. Jordan Spieth

Le jeune golfeur professionnel d’origine américaine fait une très belle carrière.

Il réalise un revenu total de 30 403 470$ en 2016, ce qui lui confère la 5ème place dans le classement des joueurs de golf les mieux rétribués. Il empoche les 6 403 470$ lors des tournois, dont le Tournoi des Champions Hyundai a été le premier qu’il a remporté dans la même. Il enchaîne sa victoire en terminant 2ème du Masters 2016, puis en remportant le Dean & Deluca Invitational.

Ses gains en dehors des tournois s’élèvent à 24 000 000$. Ce qui représente les différentes activités extra golfiques, notamment les figurations, les primes diverses, les conférences…

4. Tiger Woods

Longtemps premier au classement mondial des meilleurs golfeurs, mais aussi des golfeurs les mieux rémunérés, Tiger Woods a largement été dépassé.

Pour 2016, les tournois ne lui ont rapporté que 107 000$.

C’est surtout les activités extra golfiques qui complètent son revenu avec 34 607 000$, pour un total de 34 607 000$.

En effet, le Tigre enseigne le golf. Il était également écrivain au magazine Golf Digest jusqu’en 2010. Il possède un parcours de golf au Mexique et aussi aux Etats-Unis, plus précisément dans la banlieue de Houston.

3. Phil Mickelson

Un des meilleurs joueurs de sa génération, Phil Mickelson a réalisé un joli revenu en 2016, 37 767 628$.

Bien qu’il n’ait remporté aucun tournoi en 2016, Phil a pourtant pu empocher 4 267 628$ grâce aux places d’honneurs qu’il est fait attribué : trois 2ème place notamment le British, trois Top 5 et aussi trois Top 15.

Outre ces belles performances, le gaucher récolte 33 500 000$ à travers ces plusieurs contrats. Ce qui lui permet d’atterrir en 3ème position dans ce classement.

2. Arnold Palmer

Décédé en septembre 2016, Arnold Palmer génère un beau gain d’une somme de 40 000 000$. La totalité de cette somme provient des royalties, du sponsoring et aussi de son entreprise de conception de parcours de golf, l’Arnold Palmer design company.

Pour rappel, Arnold Palmer était un excellent golfeur.

Cela a d’ailleurs été prouvé par les nombreux tournois qu’il a remportés, dont 7 majeurs : le Masters de golf (1958, 1960, 1962 et 1964), l’US Open (1960) et le British Open de golf (1961 et 1962).

1. Rory Mcilroy

Le golfeur nord-Irlandais, Rory McIlroy, est le golfeur le plus riche du monde.

Sa fortune générée par le golf s’élève à 49 514 505$.

Les tournois lui ont permis d’empocher 17 514 505$, dont le Deutsche Bank Championship et le Tour Championship où il est sorti vainqueur.

En plus des tournois, les différents sponsorings ont complété son revenu, soit de 32 000 000$. Ce qui lui fait atteindre la première marche de ce classement.